VIDEO – « Welcome to Nantes » et Histoire du Timelapse

Une montre à gousset
Une montre à gousset

DOSSIER – Réalisée fin 2015 par le jeune Antoine Poirier, 19 ans, « Welcome to Nantes », vidéo en time-lapse au rendu professionnel est une présentation accélérée de la Cité des Ducs. Très dynamique et réussie, elle cartonne sur Youtube : plus de 11.500 vues !

C’est l’occasion de faire une mise au point détaillée sur ce genre visuel très en vogue.

Mais d’abord, la vidéo !

 

« Timelapse : Welcome to Nantes » par Antoine Poirier (2015).

 

Qu’est-ce qu’un « time-lapse » ?

 

Le principe du time-lapse n’est pas nouveau, mais il est à la mode sur le Net.

L’expression est aujourd’hui plutôt liée à l’utilisation d’un appareil photo programmé pour prendre beaucoup de photos, à intervalles réguliers, sur un laps de temps assez long. Le rendu final se fait sous forme d’une vidéo aux mouvements accélérés et saccadés.

On peut obtenir un effet similaire avec une caméra vidéo qui filme au ralenti mais l’espacement des images dans le temps est alors plus limité.

 

Le time-lapse au Cinéma

 

Le plus ancien time-lapse volontaire de l’histoire date de bien avant Internet puisqu’on considère qu’il s’agit d’un court film intitulé Démolition et reconstruction du Star Théâtre réalisé en 1901 par l’Américain Frederick Armitage, à New York. Le voici, accompagné d’une bande-son musicale très récente.

C’est très court mais il a fallu 30 jours pour le filmer à raison d’une image toutes les 4 minutes. En inversant l’ordre des images, l’immeuble détruit semble se reconstruire comme par magie.

 

Filmé à New York bien avant 9/11.

 

Un film qui date des tous débuts du cinéma, à l’époque où Méliès et quelques autres exploraient -souvent par hasard- les spectaculaires et amusantes possibilités de ce média, tout nouveau à l’époque.

Le côté « magique » de l’effet a continué d’inspirer les réalisateurs à-travers le temps jusqu’à devenir banal au cinéma comme à la télévision. Ainsi, la BBC a produit dès 1953 un interlude ferroviaire intitulé « London to Brighton in 4 minutes ».

 

En 1982, le time-lapse gagne enfin ses lettres de noblesse en tant que procédé artistique, dans la séquence « The Grid » (« la grille ») du trippant « Koyaanisqatsi », réalisé par Godfrey Reggio et produit par Francis Ford Coppola. Ce long-métrage expérimental devenu culte est le premier à faire usage de l’intervallomètre, appareil permettant de programmer le même intervalle de temps entre toutes les prises de vues.

 

En plus le nom du film compte triple au Scrabble.

 

On trouve ainsi des variantes plus complexes et plus difficiles à réaliser, comme :

  • le motion time-lapse, qui créée un effet de mouvement linéaire, comme un traveling, constitué de photos;
  • et l’hyper-lapse, qui consiste à faire tourner la caméra pendant la série de prise de vues. L’effet est saisissant.

 

Toutes ces techniques sont utilisées avec brio et fluidité dans la vidéo « Welcome to Nantes », ce qui dénote une très bonne maîtrise de la part de son auteur.

La technique du time-lapse est bien sûr aussi utilisée régulièrement dans le domaine de la vulgarisation scientifique, pour montrer l’éclosion d’une fleur, l’évolution de réactions chimiques ou le mouvement des étoiles en accéléré.

 

star wars hyperespace
Un peu comme ça. HYPER-ESPAAACE!!!

 

Et sur le Net.

 

Ces dernières années, les évolutions des équipements numériques ont permis de faciliter la création de time-lapses animés.

Les logiciels actuels, comme After Effects, permettent de faciliter ces réalisations en stabilisant les images de manière automatisée. Les applications dédiées se démocratisent sur les smartphones, et il n’est pas si compliqué de suivre les tutos sur Internet.

 

Ce qui explique que depuis quelques années, on voit de plus en plus de vidéos de time-lapses sur le Net.  Pratiquement chaque grande ville y a droit : Berlin, Paris, Tokyo, Dubaï… La mode s’est depuis étendue à d’autres villes moins grandes : Nantes, Saint Etienne…

 

Déjà, en 2013, La société Teehan+lax avait lancé « Google Street View Hyperlapse », une fonctionnalité permettant de faire une vidéo en time-lapse d’un trajet programmé sur Google Street View (ce service n’est plus actif). Pratique pour faire le tour du monde à la vitesse de la lumière. A condition de ne pas avoir le mal des transports.

Dans un style plus Zen et contemplatif, le Time-lapse est aussi du meilleur effet pour magnifier la Nature et symboliser le passage du temps.

 

Raaah que c’est beau. Les vacances passent toujours trop vite.

 

Comment la vidéo « Welcome to Nantes » a-t-elle été faite ?

 

La vidéo  a nécessité 4500 images différentes. On en voit 24 par seconde dans le résultat final !

On note la perfection des excellents travellings et des mouvements de caméra qui donnent du relief et du pep’s à cette réalisation. Sur la page Youtube qui lui correspond, son auteur Antoine Poirier dévoile ses recettes dans les commentaires : d’abord, bien sûr, un très bon appareil photo. Un trépied pour les images fixes. Mais aussi, plus étonnant… Une calculatrice !

 

Pour que l’effet visuel soit réussi, il est en effet nécessaire que les images soient prises avec une absolue régularité dans le temps. Antoine  donc eu l’idée de « hacker » sa calculatrice à l’aide d’un programme trouvé sur le Net. Une fois l’appareil photo connecté à la calculatrice, celle-ci prend les commandes et ordonne à l’appareil de se déclencher à intervalle régulier. Ici, toutes les 5 à 10 secondes.

 

calculatrice
La bidouille d’Antoine (capture d’écran vidéo).

 

Une solution à la Mc Gyver particulièrement étonnante, qui a permis au jeune photographe de se passer de l’achat d’un appareil spécifique, (un intervallomètre, donc). On peut voir le dispositif en action dans ses vidéos Facebook. C’était avant qu’il ne découvre des solutions logicielles équivalentes, installables directement sur l’appareil photo.

Depuis, il a réalisé d’autres time-lapses, dont une superbe vidéo de Nantes en cité-jouet miniature : encore plus belle, c’est un vrai coup de coeur ! 

 

Du très beau travail, qui permet à son jeune auteur de montrer son talent et sa maîtrise technique. Et une excellente carte de visite auprès des pros !

 

En résumé :

  • Le time-lapse est un effet vidéo créé par une succession de photos prises à intervalles réguliers.
  • Le principe date des débuts du cinéma et connaît plusieurs variantes.
  • C’est un style à la mode sur les plates-formes vidéo, grâce notamment aux nouveaux logiciels et au matériel HD
  • Lorsqu’on y ajoute le mouvement, la technique demande beaucoup de travail et de temps et fonctionne particulièrement bien pour les paysages urbains.
  • Les smartphones ont maintenant des applications dédiées au time-lapse.

 

Cet article et cette vidéo vous ont plu ?

Partagez-les avec vos amis !

Vous pouvez également donner votre avis ci-dessous

ou sur notre page Facebook (@KreptoniteBlog) !

 

 

Liens :
L’adresse Facebook d’Antoine Poirier, auteur de la première vidéo : https://www.facebook.com/AntoinePrPhotographie/
Sa chaîne Youtube  : https://www.youtube.com/channel/UCI4wZp89Cuk4ipi_G0dLKhQ
Un exemple d’intervallomètre  : https://www.youtube.com/watch?v=kgziK2quMMM
Faire un time-lapse avec un téléphone Android  : https://www.youtube.com/watch?v=686uoq_vmgA

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Auteur : Kreposuc

Nantais depuis de nombreuses années, je connais bien ma ville et j'apprécie tout particulièrement sa vie culturelle foisonnante. Curieux, j'aime découvrir de nouvelles choses chaque jour, et, comme je suis assez bavard, j'en profite pour les partager ! Plutôt que de continuer à bombarder mes amis d'articles sur Facebook, je me suis donc dit qu'il serait plus intéressant de créer un blog. Qui sait, il pourrait même être lu et intéresser des gens !

Laisser un commentaire