PERIO : interview et session acoustique

 

Partie 4 /4 : Les reprises et le dernier album, « 30 Minutes With Perio ».

 

Dans cette 4ème et dernière vidéo : pour accompagner la conclusion de cette interview, un extrait live d’une surprenante reprise à la guitare Folk de « Ghost Rider », du groupe Suicide, précurseur de la techno et de l’électro.

 

L’extrait de la chanson « Ghost Rider » commence à 1:00

 

Perio, Barbario, intellos

Malgré leurs sorties espacées de plusieurs années, tous les albums de Perio ont toujours obtenu des critiques très élogieuses auprès de la presse spécialisée(Les Inrocks, Magic…). Celle-ci est pourtant réputée très difficile, surtout envers les artistes Français (du moins avant la French Touch…).

Un succès critique pourtant proportionnel à leur regrettable confidentialité auprès du grand public.

C’est pourquoi le but de cet article et de ces vidéos est aussi de contribuer, modestement, à faire connaître cet artiste et ces chansons qui une fois entendues, vous hantent pour toujours.

 

A ses débuts, Eric Deleporte a aussi régulièrement joué de nombreuses reprises sous le pseudonyme de « Barbario », avec des musiciens qui pour plupart ont par la suite connu  eux aussi un certain succès d’estime sur la scène indépendante (The Married Monk, Françoise Breut, Michel Cloup…).

Pseudo qu’il endossa également pour enregistrer quelques guitares sur « La Mémoire Neuve » de Dominique A.

 

Folk-Wave, un style influencé par les Eighties

Si sa voix et sa musique évoquent spontanément le légendaire héros folk Canadien Neil Young,  comme dit plus haut, les influences de Perio sont en réalité ancrées dans la New-Wave de la fin des années 80 et les expérimentations de la scène « indie » des années 90.

En particulier celles du label 4AD, audacieux et très « arty », qui a fait connaître des artistes complexes et hors-normes comme les Pixies, Cocteau Twins, Dead Can Dance et Lisa Germano.

 

Pour preuve de cet attachement, le dernier titre joué pour cette session est une version acoustique, toujours à la guitare folk, de « Ghost Rider »  du mythique groupe Suicide.

Un choix étonnant à quand on sait que ce duo iconoclaste, contemporain de la naissance du Punk New-Yorkais, fut un précurseur de rythmes électro névrotiques, à la boîte à rythme et au clavier … Mais sans guitare.

 

< Revenir au début   Dernière partie

ou

Partager sur :

 

Kreposuc

Nantais depuis de nombreuses années, je connais bien ma ville et j'apprécie tout particulièrement sa vie culturelle foisonnante. Curieux, j'aime découvrir de nouvelles choses chaque jour, et, comme je suis assez bavard, j'en profite pour les partager ! Plutôt que de continuer à bombarder mes amis d'articles sur Facebook, je me suis donc dit qu'il serait plus intéressant de créer un blog. Qui sait, il pourrait même être lu et intéresser des gens !