Alan Sapritch : l’interview Punk

VIDÉO ET ARTICLE – Kreptonite a assisté au concert-conférence Punk D’Alan Sapritch à Stereolux dans le cadre du festival « Fils de Punk ». Pris par l’ambiance, nous avons enchaîné sur une interview improvisée!


Alan Sapritch :  interview vidéo

 

Dans cette vidéo  (12 min 33 sec): interrogé à l’improviste après sa conférence-spectacle « Go Punk Yourself », Alan Sapritch raconte  ses groupes de Punk préférés et sa relation aux publics, avec humour et dérision. Ne soyez pas effrayés par la durée annoncée de cette vidéo :  avec Alan Sapritch, on ne s’ennuie pas un instant !

Interview filmée entièrement au smartphone, sans pied,ni micro, dans la spontanéité et le mouvement plutôt qu’avec des poses figées… Évidemment, la qualité de l’image et du son s’en ressentent : c’est aussi ça l’esprit Punk !

 

 

The Beards

Après Allan Touchais (du célèbre blog « L’Inconnu du Tramway »), Alan Sapritch est le deuxième « Alan » à la barbe florissante que Kreptonite a le plaisir d’interviewer.

Tout aussi barbu d’ailleurs que Nicolas, moitié du duo NAART , également interviewé tout aussi « à l’arrache » en Mars dernier, il y a pile un an, lors de l’un de leurs premiers passages à Nantes.

Mais je digresse.

 

Show bouillant.

Comme Christophe Brault qui officie à l’occasion sur les scènes rock Nantaises, Alan Sapritch – De son vrai nom Alan Lemesle – est autant comédien et musicien que « conférencier ».

Il est connu pour ses conférences ludiques d’éducation musicale, nommées « T’as vu c’que t’écoutes ? » (un concept proche de celui rodé naguère par Thomas VDB).

Ponctuellement, Alan monte aussi des conférences à la demande, comme celle-ci, « Go Punk Yourself ! » commandée pour le festival « Fils de Punk » au Stéréolux.

Si le mot « conférence » peut faire fuir par son académisme, soyez rassurés : rien d’ennuyeux dans celles-ci !

 

One-man-band

En effet, c’est comme « Comédien, Musicien » qu’ Alan Sapritch se présente sur son site personnel. Sur scène, il s’attache à créer de la connivence pour rendre son discours amusant autant qu’instructif. Ce dynamisme lui permet d’enchaîner de nombreux exemples tout en gardant l’attention du le public

De plus, dans ses conférences-spectacles, Alan joue ses titres favoris à la guitare pour illustrer ses propos en direct live, accompagné de « Roland », son batteur favori (comprendre : sa boîte à rythme).

Bien entendu, ce n’est pas un hasard si ces valeurs scéniques (énergie, vitesse, enthousiasme communicatif) sont aussi celles du genre musical représenté,  le Rock souvent, le Punk dans le cas présent.

 

T’as vu c’que t’écoutes ?

Pour « Go Punk Yourself », bière à la main entre deux reprises, Alan présente devant un public familial des groupes emblématiques tels les Ramones, NOFX et Bad Religion, dans une ambiance gentiment provoc’ mais tous publics.

Un spectacle frais comme une bière pression donc, qu’Alan Sapritch a hâte de rejouer dès que l’occasion lui en sera proposée (avis aux programmateurs).

 

Tu seras Punk, mon fils

« Et si le Punk, finalement, n’était que l’électricité qui maintient le Rock éternellement jeune, quel que soit le style? »

C’est ce qu’on s’est dit en voyant les plus jeunes enfants présents shooter de bon coeur dans les canettes de bière tombées au sol, alors que leurs parents, quadras, les encouragent (Against The Machine ?).

Avec ce mélange de fierté et de soulagement qu’ont tous les « anciens » à voir leurs valeurs transmises aux jeunes générations. Petits et grands, surexcités, galvanisés par les accords de la guitare d’Alan, hilare.

 

Voir des adultes a priori « bien sous tous rapports » initier leurs marmots à la Punk attitude rebelle et antisociale était donc aussi amusant qu’inhabituel. Surréaliste, même.

Alors, oui, c’est vrai : on a bien rigolé.  Merci Alan Sapritch !

 

Cet article vous a plu ?

Partagez-le avec vos amis !

Facebook

Twitter

 

Liens :
Site officiel : https://www.sapritch.com/
Alan Sapritch est aussi Youtubeur : https://www.youtube.com/user/Sapritch/videos

Kreposuc

Nantais depuis de nombreuses années, je connais bien ma ville et j'apprécie tout particulièrement sa vie culturelle foisonnante. Curieux, j'aime découvrir de nouvelles choses chaque jour, et, comme je suis assez bavard, j'en profite pour les partager ! Plutôt que de continuer à bombarder mes amis d'articles sur Facebook, je me suis donc dit qu'il serait plus intéressant de créer un blog. Qui sait, il pourrait même être lu et intéresser des gens !