MUSIQUE – Elmer Food Beat singe les Américains

elmer fudd
Elmer Fudd, des Looney Tunes.

VIDÉO (CLIP) ET ARTICLE – Les désormais légendaires Elmer Food Beat, pionniers de la scène Rock Nantaise, viennent de dévoiler le clip de « Quand j’ai vu ses fesses », leur nouveau single – tout en finesse, comme à leur habitude. 

Alors, que vaut la nouvelle tranche de rire (gras) de nos rockers grivois ?

(cet article a été modifié suite aux commentaires sur les réseaux sociaux car apparemment le côté « second degré » n’était pas assez clair. On exagère pour le fun, mais on l’aime bien, ce clip ! Et on attend la suite !)

 

C’est gras mais c’est bon.

 

Conçu pour amuser la galerie, le groupe, très efficace en live, n’a jamais eu d’autre ambition musicale que de donner un maximum de plaisir à son public. Et pour ce qui est des paroles, humoristiques, leur point fort n’est pas la finesse. On sait bien que c’est tout l’inverse depuis leurs débuts, en 1986.

Les Elmer Food Beat sont les rois de la plaisanterie super-grasse.Les blagues de cul, le Rock et la binouze, c’est ça leur truc.

Un peu comme Soldat Louis, qui sévissaient eux aussi dans la gaudriole dans les années 90. Sauf que pas grand-monde ne se souvient d’eux aujourd’hui. Alors que les Elmer, eux, ont pondu plusieurs tubes, comme l’immortel « Daniela »  (oui bon, Eddy Mitchell aussi évidemment mais c’est autre chose).

Et un hymne à la capote, « Le Plastique c’est Fantastique », lui aussi très populaire en son temps.

Non, ça ne parlait pas  d’aller à la plage en coupé sport.

 

Plaisir coupable.

 

Ré-entendre Elmer Food Beat aujourd’hui fait un peu penser aux Wampas (en moins destroy)  mais ici, on dirait plutôt Gotainer… Un truc amusant, un peu honteux mais irrésistiblement entraînant. Encore plus quand la bière coule à flot dans les veines d’un public chaud-bouillant.

Allez, avouons-le, on peut avoir honte de l’admettre, mais nous avons tous entonné au moins une fois le refrain hyper-vulgaire de Daniela. D’ailleurs les filles sont souvent les premières à le reprendre en choeur.

Si, si, même toi qui nous lis, inutile de nier, on a les preuves. Toi-même tu sais.

 

elmer food beat sur sceneElmer Food Beat sur scène à l’Élysée Montmartre (2009). D.R.

Du vrai Garage !

 

Toujours fidèles à eux-mêmes.

Leur nouveau clip « Quand j’ai vu ses fesses » exsude le stupre et la déconnade, dans une ambiance rock et « garage » bien torride, voire carrément humide, « à l’Américaine » pourrait-on dire. Pour autant, aucune chance de le confondre avec un titre de Jack White.

En effet, nos rockers-déconneurs, désormais grisonnants, se dandinent entre vamps sur-maquillées et voitures « de collection » (une vieille SIMCA), dans un vrai garage !

 

Visuellement, c’est kitsch à souhait.

 

Grand Lolo (Laurent pour les intimes) y est toujours reconnaissable à son chapeau de cow-boy, qu’on peut voir de temps en temps dans la région lors des passages incendiaires de son groupe de reprises country, The Cash Stevens.

Pour la dégaine des autres, pas de surprise, on oscille entre le style Superdupont  (car oui, le chanteur Manou porte toujours fièrement le Marcel et – à l’occasion – le slip kangourou apparent) et les Cramps – ou Happy Days !- pour les filles aux looks de pin-up vintage.

Dans ce clip, comme souvent en live, c’est plutôt au caleçon qu’on a droit, et on ne s’en plaindra pas. La sagesse et le sérieux ne sont donc toujours pas de mise, et c’est tant mieux. Ce n’est pas aux vieux singes qu’on apprendra à danser le pogo !

Elmer Food Beat fête ses trente ans cette année. Mais ils n’ont pas l’intention de se ranger des voitures.

Allez, on l’écoute cette chanson ?

 

« Quand j’ai vu ses fesses », le nouveau clip d’Elmer Food Beat (2016).

 

Bon, et la zizique alors ?

 

Musicalement parlant, les gars ne se sont pas trop foulés pour cette compo.

Alors, ce « nouveau » titre ? A l’écoute, on se surprend à trouver cette chanson très pop, particulièrement entraînante, aussi bien troussée qu’un vrai classique du rock… Tu m’étonnes, John, c’est une reprise !

Et oui, c’est à un grand classique des années 60 que les Elmer se sont attaqués.

En effet « Quand j’ai vu ses fesses », titre bucolique de la nouvelle livraison, n’est autre qu’une adaptation parodique du tube « I’m a Believer », écrit par Neil Diamond et chanté en 1966 par le groupe pop Américain The Monkees.

Les plus jeunes auront entendu l’original dans le film « Shrek » ou à l’occasion d’une de ses nombreuses reprises.

 

« I’m a Believer », le tube des Monkees (1966)

 

Tu les a vus… ? Qui ? …Les Monkees !

 

On savait qu’Elmer aimait les gros tubes. Mais pas qu’il aimait jouer avec ceux des autres.

Dans sa version originale (celles des Monkees donc), cette chanson n’était pas du tout vulgaire, car ce groupe était une sorte de boys-band pop conçu de toutes pièces par les producteurs pour être une réplique Américaine au Beatles.

La carrière des Monkees a donné pas mal de choses ridiculement ringardes mais aussi quelques très bons titres écrits pour eux par des pointures du genre.

Cette chanson fait partie de celles qui n’ont pas pris une ride. Good choice !

 

pompe a biere
Une pompe à bière

 

Service à la pompe.

 

Le détournement de « I’m a Believer » par Elmer Food Beat ressemble comme deux gouttes de  bière  au traitement parodique et phonétique imposé par les Bidochons au répertoire des Beatles, dans les années 90.

« Paperback Writer » devenant « Pas d’papier water »  et « Come Together »« Quand tu dégueules ». Classieux.

Suivant le même principe, la phrase « When I saw her face » (« quand j’ai vu son visage ») devient ici « Quand j’ai vu ses fesses ». Facile, mais efficace, donc. Et drôle !

 

« Pas d’papier Water » (trèèès légèrement inspiré des Beatles), par The Beadochons, 1992.

 

Du neuf avec des vieux ?

 

D’ailleurs, cette version, choisie pour être le premier single de l’album à venir, n’est pas vraiment une nouveauté, puisque le groupe l’avait déjà jouée à plusieurs reprises depuis 2012.

La vraie nouveauté, c’est donc cette vidéo, bien amusante et gentiment potache, surtout si on la compare à la provoc’ rigolarde de leurs débuts. En fait, on la trouve même plutôt mignonne !

Bref, pas de quoi faire péter le carbu’. Mais on est content de voir que nos bons « vieux » rockeurs en ont toujours sous la cap le capot. A confirmer en live !

 

Bon à savoir :

  • Leur nouvel album (le 5ème) porte un titre qui se lit en boucle, « A poil les filles car la vie est bien trop belle quand vous êtes… ». Sortie prévue en Avril. Avec tout plein de vraies nouvelles chansons dedans !
  • Une tournée nationale est également prévue. Il seront à Nantes le 11 Juin.
  • Le titre « Le plastique c’est fantastique » a été très officiellement utilisé lors d’une campagne de prévention du sida.
  • Ils sont à l’origine de l’évènement caritatif Les Rockeurs ont du Coeur.
  • La maman du chanteur s’appelle Danielle. Elle apprécie moyennement « Daniela ». (* mais elle fait préciser suite à cet article qu’elle est très fière de son fiston ! ça, c’est une Maman Rock’n’R’oll !)

 

Que pensez-vous de ce clip ?

Elmer Food Beat vous rappelle des folies de jeunesse ?

Partagez votre avis dans les commentaires ci-dessous

ou sur notre compte Facebook !

 

Liens :
La version acoustique (2012) : https://www.youtube.com/watch?v=6GaYTcU_yMQ
Elmer Food Beat a un chouette site  : http://www.elmerfoodbeat.com
Et un compte fesse-bouc : Elmer Food Beat Officiel

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Auteur : Kreposuc

Nantais depuis de nombreuses années, je connais bien ma ville et j'apprécie tout particulièrement sa vie culturelle foisonnante. Curieux, j'aime découvrir de nouvelles choses chaque jour, et, comme je suis assez bavard, j'en profite pour les partager ! Plutôt que de continuer à bombarder mes amis d'articles sur Facebook, je me suis donc dit qu'il serait plus intéressant de créer un blog. Qui sait, il pourrait même être lu et intéresser des gens !

Laisser un commentaire